• 12% des femmes

    12 % des femmes qui ont vécu de la violence conjugale n'en ont jamais parlé à quiconque.

    Gendarmerie royale du Canada
  • 80 % des victimes de violence conjugale

    80 % des victimes de violence conjugale étaient de sexe féminin en 2011. La violence familiale touche toutes les cultures.

    Statistiques Canada
  • 9 crimes sur 10 commis

    9 crimes sur 10 commis contre une personne âgée par un membre de sa famille étaient des voies de fait. (1999)

    Santé Canada
  • Jusqu'à un tiers

    Jusqu'à un tiers de toutes les femmes auraient survécu à une agression sexuelle avant l’âge de 21 ans.

    CNIVF

FAQ

Où est-ce que je peux recevoir de l’aide dans Prescott-Russell?

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez a besoin d’aide, il y a plusieurs ressources dans la région de Prescott-Russell pour vous appuyer. Cliquez ici pour consulter la carte des ressources de la Coalition.

Je doute qu’une personne de mon entourage subisse de la violence dans son couple. Comment puis-je aider?

Tous les membres de la communauté ont un rôle à jouer pour prévenir la violence faite aux femmes.

La campagne de sensibilisation Voisin-es, ami-es et familles est déployée à l'échelle de la province. Elle aide les personnes proches des femmes maltraitées à reconnaître tôt les signes de mauvais traitement et à voir ce qu'elles peuvent faire pour apporter leur aide.

Veuillez consulter le site Web de Voisin-es, ami-es et familles pour télécharger des dépliants informatifs tels que : Comment identifier et aider les femmes qui risquent de devenir victimes de violence, Planification de la sécurité pour les femmes victimes de violence et Comment parler aux hommes violents.

 

Qu’est-ce que la violence faite aux femmes?

Notre définition de la violence faite aux femmes (VFF) est celle de la Déclaration de  l’ONU et Santé Canada (1993).  Le terme "violence faite aux femmes" désigne tout acte de violence dirigé contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée (Résolution 48/104 de l'Assemblée générale du 20 décembre 1993).

La violence conjugale est définie comme une forme particulière de violence à l’égard des femmes. La définition privilégiée est celle élaborée par le Comité canadien sur la violence faite aux femmes (1993). La violence conjugale est donc définie dans les termes suivants :

La violence conjugale fait référence à la violence physique ou sexuelle, à la violence psychologique ou à l’exploitation financière dans le cadre d’une union maritale ou d’une union de fait actuelle ou antérieure, y compris les relations avec un conjoint du même sexe. 

La violence conjugale peut prendre différentes formes : violence psychologique, verbale, physique, sexuelle et économique. Bien qu’une personne puisse être victime d’une seule forme de violence, plusieurs formes de violence peuvent être présentes de façon concomitante. De même, les formes de violence exercées à l’endroit d’un partenaire peuvent changer au fil du temps.

  • Les formes de violence conjugale - Institut national de santé publique du Québec